Aux 2e Assises du Cinéma Associatif de Bretagne

L'association Les Éditions BenGrem, qui a contribué à la création de la subvention régionale à l'autoproduction en 2017, participera aux 2e Assises du Cinéma Associatif de Bretagne ce 2 avril à Auray accueillies par le cinéma Ti Hanok. Avec le bilan 2020-2021 et la présentation de la 4e édition des Cinéastes du Morbihan, ces assises seront l'occasion pour notre équipe de rencontrer la Région Bretagne pour faire évoluer le Programme de Création Associative (PCA) dont nos dernières productions ont bénéficie à nos productions, avec un retour sur L'Hypogée de l'Espèce, Le Tumulus, Le Royaume à Vapeur, Gestes Barrières, Vestiges d'une Vie et le projet Sirène. A la suite, le Pitch Dating permettra à notre équipe de présenter ce nouveau projet Sirène porté par Gaëlle Guilloux. Thriller aquatique prévu en tournage cet été dans le Morbihan, cet échange est ouvert à toute personne potentiement intéressée pour compléter notre équipe.

Formation à la prise de son

L'équipe des Éditions BenGrem organise une formation interne de preneur de son pour ses membres à jour de leur cotisation, fin mars 2022 à Vannes. Le nombre de place étant limité à une dizaine de personne, d'autres actions de formation seront mises en place sur différents thèmes si le succès est escompté et la demande réelle. L'objectif est de créer des techniciens pour les futurs projets, par conséquent les candidats bénéficiaires s'engagent par la suite à travailler avec nous sur 2 projets de l'association, notamment le projet Sirène de l'été 2022.

Les 10 ans de Bye-Bye Bird

En février 2012, notre association tournait Bye-Bye Bird, l'un des très rares courts-métrages cyberpunks réalisés en Bretagne au cours de ces dix dernières années ! Mixant la haute technologie à l'extrême pauvreté, ce récit audacieux sur fond de science-fiction permettait de mêler la crise économique de 2008 et le naufrage du cargo TK Bremen sur les plages morbihannaises en 2011 tout en intégrant une soubrette en fan-service. Ce choix fut à l'origine d'une violente et irrémédiable dissension artistique entre les fondateurs de l'association, certains accusant cette fiction de détruire l'image de la femme dans la société, d'autres défendant la liberté artistique de créer des histoires impossible à voir ailleurs. Cette crise de croissance, aux 5 ans de l'association, engendra une déterioration profonde des relations internes si bien que le cyberpunk ne fut tourné qu'avec 1/3 des membres historiques tandis que le reste du groupe s'impliqua dans un thriller d'angoisse qui ne verra jamais le jour car n'ayant jamais été monté... Doublement diffusé à Elven et à Vannes, Bye-Bye Bird a permis de s'affranchir de barrières mentales et d'accueillir de nouveaux membres lesquels revitalisèrent l'association qui déménagea à Vannes.

        1  23  4  5  6