Les Cinéastes du Morbihan #2 : 2 octobre 2020 au Cinéville de Vannes

La deuxième édition des Cinéastes du Morbihan aura lieu ce vendredi 2 octobre à 19h30 au Cinéville de Parc-Lann de Vannes ! Élaborée à la sortie du Confinement, cette projection interassociative reprend le déroulé de la première édition et entend lutter contre l'esprit d'enfermement de la Covid avec la diffusion de 8 courts-métrages associatifs et indépendants, inédits ou valorisés, dans le respect du protocole sanitaire et des gestes barrières.

Rentrée 2020 : préparation de la soirée des Cinéastes du Morbihan #2

Notre association reprend ses activités à la rentrée avec la préproduction de notre prochain tournage steampunk Le Royaume à Vapeur en octobre ainsi que l'évènement que nous préparons avec le Cinéville de Vannes et 7 autres associations : la 2e édition des Cinéastes du Morbihan !! Cette nouvelle soirée inter-associative permet de mettre ou re-mettre en lumière les créations cinématographiques locales ! Cette soirée, ouverte à tous, réunira 8 associations de Cinéma et d’Audiovisuel avec 8 films courts inédits en salle. Chaque association, par le biais de son président, le réalisateur, un acteur ou un technicien du court diffusé présentera sa création avant sa diffusion sur grand écran. Retrouvez bientôt la liste des associations participantes !

Les 10 ans des Enfants de Charon

Été 2010, l'équipe originelle des Éditions BenGrem tournait le film « Les Enfants de Charon », long-métrage de reconstitution historique sur la Seconde Guerre Mondiale en Morbihan, côté allemand. Cette fiction ambitieuse présentait un espion infiltrant une garnison allemande en poste sur le Mur de l’Atlantique, laquelle était divisée entre ceux qui veulent se battre, se rendre ou s’enfuir...
Élaboré de 2009 jusqu'en 2013 avec sa diffusion en festival, le projet « Les Enfants de Charon » exprime les dernières heures de l’occupation allemande du point de vue de l’ennemi. En immersion parmi une troupe de la Wehrmacht, nous découvrons les tensions et les désaccords de ses soldats qui doivent tenir alors que les Alliés les encerclent. Ce parti pris permet d’évoquer une page grave de l’Histoire d’une façon originale et de sonder les esprits d’hommes acculés dans leurs derniers retranchements. Bien que se basant sur des faits historiques, cette œuvre est une fiction, avec les libertés de ton et de point de vue que cela comporte.
Le titre : Charon (prononcez "Karon") est dans la mythologie grecque le passeur d’âme, le batelier qui aide les défunts à traverser le fleuve Styx jusqu’au royaume des morts. Ici, le protagoniste "agent Werber" tient ce rôle du passeur. Entre le futur et le passé, ses décisions et agissements ont des conséquences bienfaitrices ou mortelles. De plus, les soldats de la guerre, quel que soit leur camp, naviguent entre la vie et la mort ; avec à tout instant, la possibilité de la donner ou de la recevoir.
Retrouvez le lien de notre "blockbuster" d’époque : https://www.youtube.com/watch?v=xJ4IWP5BaV0
    1  2  3  4